Enseignements

L’une des principales forces du M.Sc. 2 en microfluidique est que le programme d’études de chaque étudiant est fortement individualisé. Les étudiants doivent suivre un ensemble de cours obligatoires, couvrant tous les domaines pertinents de la microfluidique, et choisiront 2 ou 3 cours spécialisés qui correspondent à leurs intérêts spécifiques. Au total, les étudiants suivront 30 ECTS de cours.

Le M2 Microfluidique s’engage à délivrer une formation technologique de haut niveau aux étudiants, réalisée à travers un ensemble de cours fondamentaux, des travaux pratiques se déroulant sur la plateforme technologique d’IPGG, la conduite d’un projet de recherche court dans un laboratoire, et enfin un stage long en laboratoire ou entreprise.

Le contenu global du M2 Microfluidique est égal à 60 ECTS, de début septembre à fin septembre ou juin ou juillet.

Résumé des sujets des cours

Cours de remise à niveau

En physique, en chimie ou en biologie, pour aider les étudiants venant d’horizons divers à se tenir au courant des exigences disciplinaires du diplôme.

Cours de base (obligatoires)

Ces cours représentent 60 à 70 % du programme d’études complet. Ils visent à donner à chaque étudiant, quel que soit son parcours antérieur, l’opportunité d’avoir une vision à 360°  des concepts fondamentaux et applications de la microfluidique comme technique et champ de recherche.

 

Technologie Techniques de micro et nanofabrication : Silicium, PDMS, plastiques et électronique flexible
Fonctionnalisation de surface avec molécules et biomolécules : plasmas et voie liquide
Techniques de caractérisation : Microscopie, cytométrie en flux, rhéologie, imagerie et signal en molécule unique
Physique Hydrodynamique et transport à l’échelle micro, nanofluidique
Capillarité et phénomènes de mouillage, matière molle et physique des interfaces
Laboratoires sur Puces, Chimie Continuous Flow and Segmented Flow Chemistry
Bioassays, analytical microdevices
Biology and Biochemistry Droplet-based biochemistry and single cell analysis
Comportements des cellules individuelles et collectives dans et sur les dispositifs microfabriqués
Organes sur puces

Cours avancés (au choix)

Ces cours, et bien d’autres encore, représentent 30 % du programme d’études complet. Les étudiants peuvent en choisir 2 ou 3 après discussion avec leur conseiller ou mentor.

Hydrodynamique avancée et nanofluidique Machine Learning
Mécanique statistique avancée  Imagerie médicale
Flow chemistry avancée Statistiques et science des données
Chimie analytique Biophysique
Physique de la mesure etc.
Synthetic biology

Formation technique et technologique : travaux pratiques

Au début du cursus Microfluidique, les étudiants participent à une solide formation technologique en conception, fabrication et manipulation de dispositifs microfluidiques.

 

Projet de recherche

Au cours du premier semestre, les étudiants inscrits au programme de microfluidique seront accueillis dans l’un des laboratoires de l’IPGG[liste ici] et réaliseront un projet de recherche de courte durée sous la supervision d’un mentor.

Stage de M2 et mémoire de Master

Au cours du second semestre, les étudiants réaliseront leur mémoire de Master (30 ECTS) dans le laboratoire ou l’entreprise de leur choix, sur un sujet de recherche qui correspond à leurs aspirations scientifiques ou professionnelles. Les stages de recherche durent 5 à 6 mois, en France ou à l’étranger, et le mémoire de Master est soutenu devant un comité au début de l’été.

Ouverture à l’innovation et aux stratégies d’innovation

Le diplôme de Microfluidique se déroule dans un quartier exceptionnel et de renommée mondiale en termes de start-up technologiques créées et issues directement des laboratoires associés à l’IPGG. Avec l’aide de l’incubateur de start-up PC’Up et du bureau Tremplin Carnot IPGG, des rencontres régulières avec les start-up et les partenaires industriels sont organisées toute l’année.